L'AFA travaille désormais avec le BurundiL’Agence Française de l’Adoption (AFA) a effectué une mission au Burundi fin 2007 afin de se présenter aux autorités burundaises et de déterminer avec elles les modalités de la procédure d’adoption entre les deux pays, en conformité avec la Convention de La Haye .

En effet, le Burundi étant un Etat partie à la Convention depuis le 1er février 1999, les démarches individuelles ne sont plus possibles. En l’absence d’OAA français accrédité par ce pays, l’AFA est l’unique autorité française habilitée comme intermédiaire.

Dès lors, tout dossier devra être envoyé par l’AFA qui le transmettra, après vérification des conditions fixées par le pays, au Ministère de la Solidarité Nationale, des Droits de la Personne humaine et du Genre, Autorité centrale du Burundi pour l’adoption internationale.

En raison du très faible nombre d’adoptions par des familles françaises depuis plusieurs années, seuls 15 dossiers seront transmis par l’AFA à l’Autorité Centrale Burundaise dans un premier temps.

Pour lire le communiqué de l’AFA cliquez sur ce lien.