L‘approche de cet âge délicat inquiète tous les parents. Que va-t-il se passer? Comment va-t-il réagir? Sera-t-il exubérant, influençable, renfermé ou « comme d’habitude »? Lorsque l’histoire de l’enfant comporte une adoption, quelles sont les interrogations supplémentaires qui vont surgir? Et pour ceux qui sont « en plein dedans », comment comprendre le comportement de leur ado, faire la part des choses? Sans prétendre faire le tour de la question, ce numéro décode les mécanismes propres à toute adolescence ainsi que ceux qui peuvent prendre un relief particulier chez les ados adoptés.

 Commander l’ACCUEIL n° 156

Éditorial

De l’angélisme à la diabolisation – Geneviève Miral –  à découvrir en ligne
« … il est urgent que la France se donne les moyens de mettre en place les mesures nécessaires à une préparation et à un accompagnement de qualité des enfants et des parents. Il en va de l’avenir des enfants adoptés et du devenir de l’adoption… »
Dossier – Adolescence: sur le fil

Sur le fil – Janice Peyré, Jean Gabriel Cosculluela, Aubeline Vinay à découvrir en ligne

Ce dossier s’adresse aux ados et à leurs parents : il leur donne la parole, il décode les mécanismes propres à toute adolescence, ainsi que ceux qui peuvent prendre un relief particulier chez les enfants adoptés – tout en mettant en garde contre la tentation de tout mettre « sur le dos de l’adoption ». Le choix des intervenants permet d’entrevoir des espaces d’échange et de rencontre : La Voix des Adoptés pour les adolescents, EFA pour les parents, mais aussi pour les adolescents dans certains départements, Espace Adoption pour ceux, parents et adolescents, qui vivent en Suisse – sans oublier les Maisons de l’adolescence et les COCA

Questions à Claire Brisset – entretien avec Janice Peyré

« … Voilà le message que je voudrais transmettre, en un mot, c’est confiance. De part et d’autre. C’est peut-être difficile, cela occasionne de la souffrance parfois, les parents peuvent être soumis à rude épreuve… Car les adolescents ont toujours tendance à nous mettre à l’épreuve, mais peut-être que les adolescents adoptés le font encore plus que les autres, pour savoir jusqu’où on va leur maintenir notre confiance, jusqu’où on est capable de tenir. C’est donc un passage parfois très difficile… »

L’adolescence, qu’est-ce que c’est ? Aubeline Vinay

Chez les enfants adoptés, le processus de l’adolescence prend des contours un peu particuliers. Quels chemins ces enfants empruntent-ils pour intégrer le monde adulte ?

L’adoption à l’épreuve de l’adolescence – Nino Rizzo

Nino Rizzo est psychologue et psychothérapeute. Consultant à Espace adoption, ce confrère suisse vient rouvrir quelques tiroirs chez les enfants, comme chez les parents, non sans humour.

Quand les ados frappent à notre porte – Céline Giraud

La Voix des Adoptés est une association regroupant de jeunes adoptés. La moyenne d’âge des personnes qui nous consultent (par mail, par téléphone…) se situe entre 18 et 30 ans. Une plus petite partie, mais de loin celle qui requiert davantage notre attention, est celle des 13/18 ans : les adolescents.

Les jeunes et les réseaux sociaux – Marie Polderman

On entend beaucoup parler des comportements à risque, parfois spectaculaires, mais les parents dont l’enfant a un comportement lisse doivent aussi être attentifs. Quand tous les changements évoqués par Aubeline Vinay ont un effet inhibant, quand de surcroît un ado cherche à protéger ses parents, alors il va peut-être se livrer à des inconnus, sur un forum…

Témoignages

Quand un enfant commence à avoir des comportements incompréhensibles, il faut parfois le regard d’un spécialiste pour décoder ce qui se cache derrière : une mère nous parle du comportement de son fils.

Entre bien-être et mal-être, entre questionnements et recherches, bien des hésitations et des allers-retours : une adoptée décrit son cheminement.

D’où je viens ? Origines et âge de discernement – Janice Peyré

« Qui je suis ? Où je vais ? » L’adolescence est le temps de tous les tiraillements, un aujourd’hui difficile à habiter, entre hier (l’enfance) et demain (la vie adulte). Ceux qui ont été adoptés (se) posent des questions connexes : d’où je viens ? Qu’est-ce que je fais ici ?

Et nous les parents ? Frédérique Le Floch

Protéger les ados contre eux-mêmes coûte que coûte. S’attendre à être déstabilisé mais faire corps. Tenter de garder le cap. Pas toujours facile, pour les parents !

L’enfant adopté devenu adolescent est-il plus à risque ? Festus Body Lawson

Pour tout enfant, quelle que soit sa filiation, il est plus facile de déterminer le moment où l’adolescence commence à se manifester que celui où elle prend fin. La fin se caractérise avant tout par des changements affectifs et sociaux.

Socialement, c’est être en mesure de subvenir à ses besoins, de choisir une carrière et déterminer un mode de vie. C’est pourquoi, le début de l’adolescence est biologique et la fin culturelle. Lorsque l’on cesse de dépendre de ses parents affectivement et financièrement, que l’on s’est forgé un système de valeurs et que l’on est en mesure de créer des liens d’amitié et d’amour empreints de maturité, on est dans la phase d’accession à l’âge adulte.

Du narcissisme chez l’adolescent adopté – Houari Maïdi

L’adoption, il est important de le souligner, n’est pas un critère annonciateur de troubles psychopathologiques à l’adolescence. Toutefois, l’expérience clinique révèle qu’il existe une inclination à l’agir chez certains adolescents adoptés « potentiellement vulnérables », car présentant une fragilité narcissique.

           

Les articles en  ligne

Éditorial: De l’angélisme à la diabolisation – Geneviève Miral –  à découvrir en ligne

Sur le fil – Janice Peyré, Jean Gabriel Cosculluela, Aubeline Vinay – à découvrir en ligne

C’EST-À-DIRE: Ça soigne pas, mais ça soulage! – témoignage: à découvrir en ligne

SANTÉ: L’adolescent face à sa santé – Odile Baubin: à découvrir en ligne

 

Commander l’ACCUEIL n° 156