Par Blandine HAMON

 

« Vivre avec les différences au quotidien, c’est accepter de regarder en face les spécificités de la famille adoptive (problématiques particulières des parents par adoption et des enfants  adoptés) sans les nier, sans les stigmatiser non plus, mais pour mieux y faire face »

« La différence fait peur et pousse notre société à de plus en plus de réactions de défense (préjugés, stigmatisations, mises à l’écart, xénophobie). Les familles par adoption sont confrontées à ces problématiques et les parents sont dans  l’obligation de développer  des valeurs  éducatives  (respect de la singularité de chacun, écoute et mise en valeur des différences,  enrichissement mutuel par la confrontation),   pour aider leurs  enfants à s’affirmer sans agressivité  et à s’intégrer sans renier leur histoire. Cette nécessité peut être source d’ouverture aux autres, d’empathie, et peut avoir valeur d’exemple pour une société qui a tendance à se replier sur le conformisme et le sécuritaire. »

 


Participez à cette réflexion sur le thème « Vivre la différence au quotidien » en écrivant vos commentaires ci-dessous…