A l’invitation du S.A.I., le Directeur de l’Autorité Centrale Malienne, le Docteur Alou BARRY, est venu en France du 28 février au 2 mars 2011. Lors d’une réunion avec l’AFA, il a indiqué qu’il s’engageait à ce que les dossiers de la Commission 2009 soient tous apparentés dans les meilleurs délais.

Par ailleurs, il a rappelé qu’il est interdit de prendre contact avec une pouponnière avant toute proposition d’enfant (article 29 de la Convention de La Haye de 1993). S’il apparaissait qu’un enfant a été identifié ou réservé à des adoptants, la procédure d’adoption serait remise en cause.


Le Mali en chiffres :

 84 pré-dossiers ;
 314 en cours de constitution de dossier ;
 649 en traitement dans le pays et en attente d’une commission malienne ;

 83 dossiers, sélectionnés par la Commission 2009, en attente d’un apparentement ;
 20 dossiers, retenus dans la liste additive de 2010, en attente d’un apparentement.

Au total, 1150 dossiers sont gérés par l’AFA pour ce pays. En 2010, 71 adoptions ont été réalisées au Mali par l’AFA.

Pour rappel, le Mali ne donne jamais d’information sur les dossiers et ne tient pas compte de l’ordre d’arrivée des dossiers lors de la sélection dans une commission.

Au vu du nombre très important de dossiers déjà transmis au Mali, les délais à prévoir, avant une éventuelle sélection, peuvent être très longs et même aller jusqu’à plusieurs années.