Par Jean-Vital de Monléon

 

Un adopté qui fait parler de lui indirectement, je ne pouvais pas laisser passer cela, même si je pense que tout le monde en parle sur les blogs, de manière indignée, comme la « encore une fois jeune maman », intello comme « mon » coréen « à moi », cinématographique comme « ma dernière amie sur la world company où je ne vais plus » (qui me fait découvrir du ciné sur l’adoption), et bien d’autres formes encore sur de nombreux zautres blogs j’imagine.

1 : je ne rentrerai pas dans la moindre polémique politique, il y a des c… et des adoptés partout, dans tous les partis, ne généralisons pas

2 : cela ne m’empêche pas de penser que celui qui a dit la phrase, et que nous appellerons Alain, est nul, bien plus que maladroit. Il aurait mieux fait de la fermer, plutôt que de montrer son ignorance.

3 : je pense aussi que la victime que nous appellerons Jean-Vincent me semble très sympa, son interview sur France Inter, montre un mec vivant sereinement son adoption, de plus il se vante d’être franchouillard (je pensai être le seul à oser celà… sur mon autre blog).

4 : ce qui me gêne le moins, dans « notre coréen national » c’est « coréen »… car Jean-Vincent est coréen, français à 100%, mais né en Corée, d’origine coréenne et il n’y a aucune honte à avoir cette origine, je suis aussi français à 100%, mais fier d’être en même temps à motié bugiste, c’est à dire originaire du Bugey, patrie du français le plus rapide de l’histoire (le gentil Christophe au mignon cheveu sur la langue), qui vient encore de ravir ma franchouillardise et mon bugiyardise….. le tout au pays d’origine de Jean-Vincent… on ne s’en sort pas !

5 : limiter Jean-Vincent à ses origines coréennes est d’une certaine façon nier son adoption…

6 : le qualifier de « notre » et de « national » serait l’isoler. Ouvre les yeux Alain, les coréens adoptés se comptent par centaines, même milliers, les adoptés étrangers en dizaines de milliers…. si tu n’en vois qu’un c’est grave…
J’appelle celà du racisme bienveillant, celui qui est presque pire que le racisme classique (le racisme classique c’est celui qui dit sale bougnoul) le « notre » et le « national » peut sembler gentil…. c’est le notre à nous la nation, on l’aime bien…. mais ne fait que plus différencier.

7 : j’espère que Jean-Vincent sera élu sénateur, déjà un jeune sénateur ça ferait du bien ;-), ensuite il pourrait siéger au CSA, et on deviendrait copains !
Et puis zut, il est temps que les adoptés soient représentés dans des institutions nationales.

8 : une devinette,
Comment cela commence de ne pas considérer les adoptés comme des français ?
Ou plus précisément, quel est l’acte administratif (ou plutôt son foirage) qui fait que peu après leur arrivée les adoptés sont parfois considérer comme des français de deuxième zone… je vous laisse chercher mais c’est facile.

Source : Le blog de l’Adoption / http://leblogdeladoption.blogspot.com/