Adoption internationale  Informations publiées sur les sites institutionnels français en février 2016

MAI

  • RDC

Le 22 février 2016, les autorités congolaises ont fait savoir officiellement à l’Ambassade de France à Kinshasa qu’elles allaient autoriser la délivrance d’autorisations de sortie du territoire pour 26 enfants adoptés par 21 familles françaises.

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/adopter-a-l-etranger/actualites-de-l-adoption-internationale/les-breves-de-l-adoption-internationale/2016/article/communique-relatif-a-la-validation-de-21-dossiers-de-familles-en-procedure-d (23 février 2016)

 

La Mission de l’adoption internationale et l’Ambassade de France à Kinshasa ont eu confirmation de l’annonce par le ministre de la Justice congolais que des dossiers d’adoption en cours seront examinés par la Commission interministérielle avant le vote de la loi relative à l’adoption internationale. Le 30 janvier 2016, une liste actualisée des familles en procédure d’adoption en RDC a été transmise aux autorités congolaises

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/adopter-a-l-etranger/actualites-de-l-adoption-internationale/les-breves-de-l-adoption-internationale/2016/article/communique-relatif-au-depot-des-dossiers-d-adoption-et-a-leur-examen-par-la (09 février 2016)

 

Adoption internationale Informations publiées sur les sites institutionnels étrangers en février 2016

Department of States

  • Kazakhstan

Le ministère de l’Éducation du Kazakhstan a demandé que soient présentés tous les rapports de suivi manquants pour les enfants adoptés aux États-Unis. Le format du rapport a été simplifié, il doit être transmis tous les 6 mois dans les trois années suivant l’arrivée de l’enfant puis une fois par an jusqu’à sa majorité.

http://travel.state.gov/content/adoptionsabroad/en/country-information/alerts-and-notices/kazakhstan-16-2-11.html (20 février 2016)

 

Labkl?j?bas ministrija : autorité centrale pour la Lettonie

 

  • Statistiques

A fin décembre 2015, 1286 enfants sont inscrits dans le registre d’adoption, 35 % d’entre eux sont malades ou handicapés. 41 % de ces enfants sont placés en famille (en vue d’une adoption ou pris en charge par la famille élargie) ou bien refusent d’être adoptés. En 2016, donc, des familles sont recherchées pour 760 enfants. Sont également enregistrés 151 adoptants lettons et 63 adoptants étrangers.

 

En 2015, 135 enfants ont été adoptés par des familles étrangères et 132 par des familles lettonnes. Les familles lettonnes qui souhaitent adopter un enfant âgé de moins de trois ans attendent en moyenne un an.

Sur les 135 enfants adoptés par des familles étrangères, 73 avaient plus de huit ans. 31 familles ont adopté des fratries de deux, sept des fratries de trois et une, une fratrie de cinq enfants.

89 enfants ont été adoptés aux États-Unis, 28 en Italie, 17 en France et 1 en Espagne.

http://www.lm.gov.lv/upload/adopcija/adoption_2015.pdf (février 2016)

 

MIA : autorité centrale suédoise

  • Statistiques

336 enfants ont été adoptés à l’étranger en 2015. Les premiers pays d’origine sont Taïwan (48), la Chine (43), la Corée du Sud (41), l’Afrique du Sud (29) et la Colombie (23).

http://www.mfof.se/Documents/OmMia/MFoF%C3%A5rsredovisning2015.pdf ( 24 février 2016)