source : http://www.agence-adoption.fr/appel-a-candidatures-pour-le-burkina-faso/

 

L’Agence Française de l’Adoption (AFA) peut transmettre 10 nouvelles demandes d’adoption au Ministère de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale (MASSN) du Burkina Faso.

A la demande du MASSN, l’AFA retiendra 5 dossiers de candidats ouverts à l’adoption plénière et/ou à l’adoption simple (mention indiquée dans la notice ou les évaluations sociale et/ou psychologique).

L’AFA retiendra également 5 dossiers de candidats ouverts à l’adoption d’enfants grands (+ de 6 ans) ou porteurs de pathologies telles que l’hépatite B ou la drépanocytose.

 

MODALITÉS DE RÉCEPTION DES CANDIDATURES

La procédure de réception des candidatures à l’AFA se déroulera de la manière suivante :

Seront pris en compte les pré-dossiers postés EXCLUSIVEMENT le vendredi 27 mai 2016, par lettre recommandée avec accusé de réception (cachet de la poste faisant foi), composés des documents suivants dans l’ordre indiqué :

  • La Fiche récapitulative Burkina Faso en première page
  • Fiche de renseignements AFA dûment remplie et signée
  • Une copie simple de l’agrément et de la notice jointe
  • Une copie simple des rapports d’évaluations sociale et psychologique
  • Une copie simple de l’actualisation des deux ans, le cas échéant
  • La dernière confirmation annuelle de l’agrément
  • Un courrier de motivation précisant le souhait d’adopter un enfant originaire du Burkina Faso

Ces documents sont à adresser à :

  • Agence Française de l’Adoption
  • Service International – Pôle Afrique – Burkina Faso
  • 19, boulevard Henri IV
  • 75004 PARIS

Les pré-dossiers seront examinés. Les premiers candidats répondant aux critères burkinabè seront avisés personnellement à compter du 20 juin 2016 et recevront un Projet de Mise en Relation.

Les candidats, ayant déjà signé un ou plusieurs projets de mise en relation avec l’AFA, peuvent postuler à cet appel, mais avec l’obligation écrite de se désister de toute démarche déjà engagée si leur candidature est retenue et qu’ils préfèrent privilégier ce nouveau projet.

En revanche, l’AFA ne constituera pas de liste d’attente. Un courriel sera adressé aux familles dont le pré-dossier n’aura pas été retenu. Une réorientation de chacun des projets pourra être envisagée avec le correspondant départemental AFA, ou avec le pôle Information et Conseil de l’AFA.

 

CONDITIONS RELATIVES AUX ADOPTANTS

  • couples hétérosexuels mariés depuis plus de 5 ans, dont au moins l’un des membres est âgé de plus de 30 ans ;
  • les deux postulants doivent être âgés de moins de 55 ans ;
  • les postulants ne doivent pas avoir plus d’un enfant au foyer (biologique ou adopté) ;
  • les postulants doivent produire des évaluations sociale et psychologique favorables et ne pas avoir obtenu leur agrément après un recours gracieux ou administratif ;
  • les postulants doivent justifier de revenus suffisants pour assurer le coût de l’ensemble de la procédure (entre 5500€ et 8500€) ;
  • à la demande des autorités burkinabè, les candidatures des couples franco-burkinabè seront considérées comme prioritaires.

 

INFORMATIONS SUR LE PROFIL DES ENFANTS PROPOSÉS

  • enfants proposés en adoption plénière ou simple ;
  • enfants âgés de 3 à 10 ans ;
  • enfants en bonne santé ou, dans les cas des enfants à besoins spécifiques, porteurs de l’hépatite B ou drépanocytaires hétérozygotes (AS) ;
  • enfants pouvant présenter une histoire lourde ou stigmatisante ;
  • pas de fratries.

 

OBLIGATION DE PARTICIPER A UNE JOURNÉE DE PRÉPARATION

Les candidats retenus à l’issue de l’appel à candidatures seront tenus de participer à une journée d’échanges, organisée le lundi 19 septembre 2016 au siège de l’AFA. Celle-ci portera notamment sur les spécificités interculturelles. Une attestation de préparation à l’adoption leur sera remise lors de cette journée, qu’ils devront joindre au dossier complet à transmettre au Burkina Faso.

Pour tout renseignement complémentaire concernant les critères et le déroulement de la procédure d’adoption dans ce pays, les candidats sont invités à se reporter à la fiche « Burkina Faso ».