source : http://www.agence-adoption.fr/le-chili-et-le-suivi-post-adoption/

 

L’Autorité Centrale chilienne vient de changer ses exigences en matière de suivi post-adoption :

Les familles adoptantes doivent maintenant transmettre six rapports de suivi pendant quatre ans, à raison d’un rapport tous les six mois les deux premières années puis un rapport annuel durant les deux années suivantes, à partir de la date du jugement prononçant l’adoption.Ces derniers doivent être transmis à l’AFA, dûment apostillés et traduits par un traducteur assermenté en France un mois avant la date d’échéance de chaque rapport. Pour rappel, ces rapports de suivi devront notamment mentionner les points suivants : adaptation de l’enfant, intégration familiale et scolaire, santé et développement, vie professionnelle des parents.

En matière de suivi, les exigences de l’Autorité Centrale chilienne sont très strictes quant au calendrier et à la forme qu’il est impératif de respecter.

Le respect des engagements pris par les adoptants, relatifs au suivi de l’enfant, est une condition posée par les autorités chiliennes au maintien de l’adoption internationale dans ce pays. Le non respect de cette condition nuit au projet des futurs candidats à l’adoption au Chili.