Madame Béatrice BIONDI, Directrice Générale de l’AFA, s’est rendue au Burkina Faso du 6 au 10 février 2017, accompagnée de Madame Florence MOURÉ, rédactrice Afrique.

L’objectif principal de la mission était de rencontrer les nouveaux interlocuteurs burkinabè et maintenir ainsi l’excellente collaboration entre le Burkina Faso et l’AFA.

Ce déplacement est intervenu quelques semaines après un séminaire sur l’adoption internationale qui a réuni à Ouagadougou plusieurs autorités centrales d’Afrique de l’Ouest et des Caraïbes.

Lors des nombreux échanges riches et fructueux, il est apparu que l’adoption nationale était devenue prioritaire sur l’adoption internationale, et ce, en vertu du principe de subsidiarité prévu par la Convention de La Haye de 1993. La Direction des Placements, des Adoptions et des Parrainages (autorité centrale burkinabè) a d’ailleurs sollicité l’aide de l’AFA pour former les familles adoptantes burkinabè, au vu de son expérience dans la préparation des familles françaises à l’accueil d’un enfant étranger.

Par ailleurs, l’autorité centrale burkinabè a indiqué qu’elle portait une attention toute particulière aux motivations des familles adoptantes ainsi qu’à l’investissement de la famille élargie dans le projet.

Enfin, la délégation de l’AFA et ses interlocuteurs burkinabè sont convenus de la nécessité d’une vraie prise de conscience du besoin de certains enfants à l’accès à leurs origines.

 

source : http://www.agence-adoption.fr/compte-rendu-de-la-mission-au-burkina-faso-du-6-au-10-fevrier-2017/