Une délégation de l’Agence Française de l’Adoption (AFA) composée de Madame Béatrice BIONDI, Directrice Générale, et de Madame Sandrine PEPIT, rédactrice Amériques, s’est rendue au Chili du 14 au 21 mars 2017. L’objectif principal était de présenter l’évolution des missions de l’Agence depuis le dernier déplacement en 2007 mais également de renforcer la coopération avec le SENAME et la Fondation Mi Casa.

Les partenaires chiliens ont abordé de façon détaillée et en toute transparence leur système d’adoption du début de la procédure à la recherche des origines.

A cette occasion, la question de l’évolution du profil des enfants adoptables à l’international a été discutée, notamment en raison du développement de l’adoption nationale au Chili pour l’accueil d’enfants présentant des besoins spécifiques. En effet, aujourd’hui, les enfants proposés à l’adoption internationale ont plus de 8 ans et/ou présentent des besoins spécifiques. Par ailleurs, l’histoire de vie complexe et lourde de ces enfants a des répercussions plus ou moins graves sur leur développement cognitif, psychologique et moteur.

Cette évolution a pour effet d’augmenter le délai d’attente pour les familles et plus spécifiquement pour celles ayant une notice d’agrément pour des enfants de moins de 8 ans. Il faut savoir que le SENAME procède aux apparentements par ordre chronologique de placement sur liste d’attente mais en tenant compte du profil et du nombre d’enfants proposés à l’adoption internationale.

Cependant, le SENAME comme la Fondation Mi Casa souhaitent recevoir de nouveaux dossiers de familles ouvertes à l’adoption d’enfants difficilement adoptables au Chili. Les candidats intéressés peuvent consulter la fiche de ce pays ou contacter le Pôle informations et conseils. Un communiqué précisant les critères du pays pour l’envoi de nouveaux dossiers sera publié ultérieurement.

A l’instar de nombreux pays d’origine, le Chili développe depuis de nombreuses années le flux inversé et accepte d’étudier les candidatures de familles qui ne sont pas enregistrées sur ses listes d’attente. Les candidats intéressés pour participer au flux inversé sont invités à prendre connaissance du communiqué du 28 mars 2017.

Enfin, l’AFA tient à saluer l’expertise et le professionnalisme de ses partenaires chiliens et le travail remarquable de préparation des enfants adoptables qu’ils ont mis en place.

 

source : http://www.agence-adoption.fr/chili-compte-rendu-de-mission-14-au-21-mars-2017/