Basé sur une philosophie du respect de l’autre et des droits égaux de tous les enfants à s’épanouir dans une famille, notre mouvement a traversé 60 ans d’idées et de débats pluriels pour donner des parents à des enfants qui n’en ont plus.
L’universalité de l’adoption repose sur le constat qu’il est toujours nécessaire à un enfant pour bien grandir que des adultes l’aiment et le respectent, et lui offrent l’intégralité des droits qui appartiennent à tous.
Nous voulons pour eux une société protectrice et généreuse qui les accueille pleinement en son sein, quels que soient leur pays d’origine, leur couleur de peau, la composition de leur famille, leur âge ou leur état de santé comme pour tout enfant vivant en France. (Conseil d’Administration fédéral, 2 avril 2017)

 

source : site EFA