L’enquête sur la situation des pupilles de l’État au 31 décembre 2015 a été publiée le 19 mai 2017 par l’ONPE. En 2015, 716 enfants ont été confiés à une famille en vue d’adoption. Les enfants confiés sont très jeunes (plus de 7 sur 10 ont moins de 1 an), majoritairement admis sans filiation (66 %) et très souvent confiés à une famille agréée du département (76 %).

—————————————————-

Comme chaque année, sur la base d’une enquête nationale exhaustive, l’ONPE publie les données chiffrées portant sur les pupilles de l’État. Ceux-ci pouvant à ce titre bénéficier de projets d’adoption à l’échelon national, le rapport présente également les données chiffrées portant sur la population des adoptants et sur les conseils de famille.

Citons quelques chiffres à titre d’exemple. Le nombre de pupilles de l’État, en forte hausse cette année, s’établit à 2615 mineurs au 31 décembre 2015. Au cours de l’année 2015, 1106 enfants ont été admis au statut de pupilles de l’État, dont 600 nés sans filiation (devenue déclaration judiciaire de délaissement avec la loi du 14 mars 2016).

Par ailleurs, le nombre d’agréments poursuit sa diminution : au 31 décembre 2015, 16 207 agréments d’adoption sont en cours de validité.

Le nombre d’adoption de pupilles de l’État diminue également : durant l’année 2015, 716 jugements d’adoption ont été prononcés contre 773 en 2014.

Enfin, pour compléter ce rapport, l’ONPE établit un focus sur la sortie du statut par la majorité.

source : http://www.onpe.gouv.fr