L’AFA est actuellement en mesure d’envoyer 10 candidatures à l’Autorité centrale péruvienne, la Dirección General de Adopciones del Ministerio de la Mujer y Poblaciones Vulnerables (DGA-MIMP).

Afin d’adresser à la DGA-MIMP des candidatures correspondant au profil des enfants proposés à l’adoption au Pérou, seules seront étudiées les candidatures pour un projet d’adoption ouvert à l’accueil d’un enfant ayant au moins 5 ans, disposant d’agrément et notice correspondants. Par exemple des notices, signalant l’ouverture à l’accueil d’un ou plusieurs enfants ayant de 2 à 5 ans, de 0 à 7 ans, de 3 à 8 ans, de 5 à 7 ans…

A noter que les candidats péruviens ou franco-péruviens qui souhaiteraient adresser un dossier au Pérou doivent également passer par cet appel à candidature.

L’AFA ne constituera pas de liste de demandes en attente.

 

I. MODALITÉS DE RÉCEPTION DES CANDIDATURES

La procédure de réception des candidatures à l’AFA se déroulera de la manière suivante :

Seront pris en compte les pré-dossiers postés EXCLUSIVEMENT le vendredi 2 février 2018, par lettre recommandée avec accusé de réception (le cachet de la poste faisant foi), composés des documents suivants dans l’ordre indiqué :

  • Formulaire réponse Pérou 2018 en première page,
  • Fiche de renseignements AFA dûment remplie et signée
  • Copie de l’agrément et de la notice jointe
  • Copie des rapports d’évaluation sociale et psychologique
  • Copie de l’actualisation des deux ans le cas échéant
  • Courrier de motivation précisant le souhait d’adopter un enfant péruvien.

Ces documents sont à adresser à :

  • Agence Française de l’Adoption
  • Service International – Pôle Amérique
  • 63 bis, boulevard Bessières
  • 75017 PARIS

Les pré-dossiers seront examinés et les premiers candidats répondant aux critères retenus seront avisés personnellement à compter du 12 février 2018. 

Les candidats ayant déjà signé un ou plusieurs Projets de Mise en Relation avec l’AFA peuvent postuler à cet appel, mais avec l’obligation écrite de se désister de toute démarche déjà engagée si leur candidature est retenue et qu’ils préfèrent privilégier ce nouveau projet.

En revanche, l’AFA ne constituera pas de liste d’attente. Un courriel sera adressé aux candidats non retenus. Dans ce cas, une réorientation de chacun des projets pourra être envisagée avec le correspondant départemental AFA, ou avec le Pôle Informations et Conseils de l’AFA.

 

II. CONDITIONS RELATIVES AUX ADOPTANTS

  • Seules les candidatures de couples mariés hétérosexuels et de célibataires seront examinées.
  • Les candidats mariés doivent être âgés de plus de 25 ans et de moins de 52 ans, avec une différence d’âge de 18 ans minimum entre l’adoptant et l’adopté.
  • Les candidats célibataires doivent être âgés de 28 à 52 ans. Il convient de préciser que si les demandes d’adoption par des personnes célibataires sont acceptées, en pratique, elles ne sont pas prioritaires.

Compte tenu de l’âge des enfants adoptés dans le cadre de l’adoption internationale, il est impératif que les candidats, ou au moins l’un d’entre eux, maitrisent l’espagnol afin de favoriser la communication et la création de liens avec l’ (ou les) enfant(s).

La DGA-MIMP met en relation l’âge des adoptants avec l’âge des enfants adoptés. Aussi, les tranches d’âge suivantes doivent être respectées :

  • Des enfants âgés de 0 à 6 ans sont proposés à des couples ayant entre 25 et 45 ans,
  • Des enfants âgés de 6 à 9 ans sont proposés à des couples ayant entre 46 et 49 ans,
  • Des enfants âgés de 9 ans et plus sont proposés à des couples ayant entre 50 et 52 ans,
  • Des enfants âgés de 5 ans et plus sont proposés à des célibataires âgés de 28 à 52 ans.

Seules les familles s’engageant à respecter les modalités de suivi post-adoption imposées par le Pérou sont acceptées soit :

  • Un rapport de suivi tous les 6 mois pendant 4 ans,
  • Un certificat médical attestant de la santé de l’enfant à joindre à chaque rapport de suivi,
  • Le bulletin scolaire ou une attestation du professeur à joindre à chaque rapport,
  • Un compte-rendu du suivi de l’enfant si ce dernier fait l’objet d’un suivi thérapeutique, psychologique etc., à joindre à chaque rapport.

Les autorités étudient avec soin les évaluations psychologique et sociale, ce qui implique qu’elles soient le plus complètes possible.

A l’étude du pré-dossier, si les critères d’âge correspondent, il pourra toutefois vous être demandé de compléter les évaluations afin de répondre au mieux aux exigences péruviennes.

 

III. INFORMATIONS SUR LE PROFIL DES ENFANTS  PROPOSÉS

Il est à noter que les enfants « cliniquement sains » proposés à l’adoption internationale présentent majoritairement les caractéristiques suivantes :

  • Enfant(s) sans filiation ou identité connues (l’histoire de(s) (l’) enfant(s) est donc totalement inconnue),
  • Enfant(s) issu(s) d’un viol ou d’un inceste,
  • Enfant(s) né(s) de parents (père/mère) alcooliques, toxicomanes, épileptiques, etc.
  • Enfants nés de parents (père et/ou mère) présentant un retard mental,
  • Enfants nés de parents (père et/ou mère) schizophrènes,
  • Enfants ayant fait l’objet d’une séparation de fratrie,
  • Enfants ayant subi des maltraitances.

Les enfants proposés à l’adoption peuvent avoir une histoire difficile voire traumatisante. Une bonne préparation est donc indispensable.

Par ailleurs, les enfants peuvent présenter des troubles d’ordre psychologique ainsi que des retards de développement :

  • Retard de développement tel qu’un retard psychomoteur, un retard intellectuel, et/ou un retard du langage,
  • Troubles des apprentissages (troubles ou déficit de l’attention, de lecture, retard dans l’acquisition de la lecture, de l’écriture et du calcul).
  • Troubles du langage tel qu’un vocabulaire restreint, des difficultés d’élocution, une articulation difficile et/ ou un bégaiement,
  • Troubles de l’humeur avec des tendances dépressives, de l’anxiété et/ ou intolérance à la frustration,
  • Autres : insécurité affective, défaut d’estime de soi, repli, troubles de non-attachement…

Lorsque les enfants sont atteints de pathologies (dénutrition, problèmes bronchiaux, respiratoires, hypotonie légère, etc.), celles-ci sont généralement curables.

Peu d’informations médicales sont fournies dans les dossiers. Beaucoup d’enfants sont porteurs de la drépanocytose hétérozygote sans que cela soit considéré comme une particularité de santé.

Tous les enfants peuvent aussi présenter des problématiques de santé, généralement curables, liées à leur vie en institution Ils peuvent notamment pâtir de dénutrition, de problèmes respiratoires, otite(s), problèmes intestinaux, cutanés, etc.

 

IV. OBLIGATION DE PARTICIPER A LA DEMI-JOURNÉE DE PRÉPARATION

Les candidats retenus à l’issue de l’appel à candidatures seront tenus de participer à la demi-journée de préparation organisée à leur intention en mai 2018. Une attestation de présence leur sera ensuite remise, qu’ils pourront joindre au dossier complet à transmettre au Pérou.

 

source : http://www.agence-adoption.fr/appel-a-candidatures-pour-le-perou-2/