Les services départementaux , en métropole et outre mer, signalent à ERF des enfants qui n’ont pas trouvé dans leur département de familles susceptibles de les adopter. A la lumière des informations connues sur l’enfant et des souhaits exprimés par les familles postulantes, et avec leur accord, ERF essaie de proposer une ou plusieurs familles pour chaque enfant. Mais il appartient au service départemental de l’Aide Sociale à l’Enfance, avec l’approbation du Conseil de Famille dont dépend l’enfant, de choisir la famille qui sera retenue.

ERF propose des enfants dits « à particularités ». Avant de faire acte de candidature, chaque couple devra s’efforcer de clarifier son projet et pour cela, sera accompagné par le correspondant ERF de son département.

Voici à titre d’exemple, les questions que devront se poser les futurs parents :
• Pouvons-nous accueillir un enfant grand de plus de huit ans, avec toute la réalité de son vécu, ses problèmes psychologiques ou autres ?
• Est-il possible d’accepter un enfant petit, handicapé moteur ou pour lequel nous ne sommes sûrs de rien dans l’avenir ?
• L’accueil d’un enfant avec des problèmes de santé ou psychologiques va nous prendre beaucoup de temps. Dans quelle mesure pouvons-nous réorganiser notre vie quotidienne pour y faire face ? .
• Quels sont les limites et les atouts de notre lieu de vie pour permettre à un enfant de s’épanouir : proximité des écoles, d’une école spécialisée, d’un grand hôpital, de la campagne, présence d’animaux ?
• Quels sont les aides et les relais auprès desquels nous pourrons nous tourner ?

Il ne faut jamais perdre de vue qu’une famille en accueillant un enfant ne peut le faire uniquement avec toute la générosité dont elle est capable, mais qu’elle engage aussi sa vie dans la durée et que des difficultés peuvent venir par la suite. Il faut aussi souligner que l’adoption est un projet familial, et que la fratrie, quand elle existe, est aussi partie prenante dans cette adoption.

Des exemples de situation nécessitant la collaboration d’ERF : enfants de plus de 8 ans, nés sur le territoire français, très jeunes enfants avec des incertitudes quant à leur développement psychomoteur et intellectuel, lié au Syndrome Alcoolo-Fœtal (SAF),…

Pour davantage de renseignements sur ERF, même avant l’obtention de l’agrément, contacter Marie-Ange Lancesseur -vice présidente EFA76 : marieange_erf@yahoo.fr, correspondante ERF pour les départements 27 et 76.

Télécharger la plaquette :

erf plaquette miniatire

a voir : http://terredecompassion.com/2015/07/09/tombee-du-nid-marie-ne-ten-fais-pas/