L’AFA est actuellement en mesure d’envoyer 5 candidatures à l’Autorité Centrale philippine (Intercountry Adoption Board – ICAB).

Les candidatures pour l’adoption d’enfants de tous âges seront acceptées, avec une notice présentant au minimum une ouverture à l’accueil d’un enfant âgé de 0 à 3 ans inclus. Il est à noter que les enfants proposés par les autorités philippines sont âgés d’au minimum 2 ans.

Seuls les candidats répondant strictement aux conditions relatives aux adoptants (cf ci-dessous) verront leur candidature étudiée.

L’AFA ne constituera pas de liste de demandes en attente.

I. MODALITÉS DE RÉCEPTION DES CANDIDATURES

La procédure de réception des candidatures à l’AFA se déroulera de la manière suivante :

Seront pris en compte les premiers pré-dossiers examinés et correspondant aux exigences mentionnées ci-dessous, postés EXCLUSIVEMENT le vendredi 2 mars 2018, par lettre recommandée avec accusé de réception, composés des documents suivants dans l’ordre indiqué :

  • Formulaire de réponse PHILIPPINES en première page
  • Fiche de renseignements AFA dûment remplie et signée
  • Une copie de l’agrément et de la notice jointe
  • Une copie des rapports d’évaluation sociale et psychologique
  • Un courrier de motivation précisant le souhait d’adopter un enfant originaire des Philippines
  • Une attestation de pratique de la religion catholique signée par un prêtre et portant le cachet de la paroisse.

Adressés à :

  • Agence Française de l’Adoption
  • Service International – Pôle Asie
  • 63 bis Boulevard Bessières
  • 75017 PARIS

Les premiers candidats répondant aux critères retenus seront avisés personnellement à compter du 26 mars 2018.

Les candidats ayant déjà signé un ou plusieurs Projets de Mise en Relation avec l’AFA peuvent postuler à cet appel, mais avec l’obligation écrite de se désister de toute démarche déjà engagée si leur candidature est retenue et qu’ils préfèrent privilégier ce nouveau projet.

Un courriel sera adressé aux candidats non retenus. Dans ce cas, une réorientation de chacun des projets pourra être envisagée avec le correspondant départemental AFA, ou avec le Pôle Informations et Conseils de l’AFA.

Pour tout renseignement complémentaire concernant les critères et le déroulement de la procédure d’adoption dans ce pays, vous êtes invités à vous reporter à la fiche pays « PHILIPPINES ».

 

II. CONDITIONS RELATIVES AUX ADOPTANTS
  • L’adoptant doit être âgé d’au moins 27 ans et de moins de 45 ans au moment du dépôt de la demande.
  • La différence d’âge entre l’adoptant et l’adopté doit être de plus de 16 ans et ne doit pas excéder 45 ans. Dans la pratique, les autorités philippines prendront plus en considération l’âge de l’adoptante.
  • Seul un couple hétérosexuel marié depuis au moins trois ans, chrétien pratiquant, formulant une demande conjointe, peut adopter. Cependant, les couples n’ayant pas 3 ans de mariage pourront déposer leur candidature aux Philippines s’ils sont mariés depuis au moins 1 an et que leur mariage a été précédé de plus de 2 ans de vie commune avérés. Concernant les couples remariés après un divorce, cette obligation est portée à 5 ans de mariage (ou par défaut, 2 ans de mariage et 3 ans de vie commune).
  • Les autorités philippines souhaitent que les candidats à l’adoption ne soient ni malades, ni victimes de handicaps sérieux. (Liste des maladies et handicaps refusés par l’ICAB). Les candidats ayant souffert d’une des affections mentionnées dans la liste ne pourront adopter aux Philippines même s’ils sont guéris. De plus, les candidats devront se soumettre à des tests psychologiques / psychiatriques prescrits par l’ICAB prouvant qu’ils ne présentent pas certaines pathologies mentales.
  • Un diplôme de second degré est exigé.
  • Un revenu annuel minimum de 40 000 dollars pour le couple est exigé.
  • Un maximum de deux divorces est toléré par l’ICAB pour étudier le projet des candidats.
  • L’ICAB a récemment précisé que le Board (bureau décisionnel) est très strict avec la pratique religieuse et la foi des candidats, ces dernières constituant un élément décisif pour l’acceptation du dossier. Ainsi, les autorités philippines demandent impérativement que les candidats à l’adoption d’un enfant philippin pratiquent la religion chrétienne de façon assidue. Les adoptants doivent pouvoir faire certifier leur engagement par une autorité religieuse locale.
  • Les candidats ne sont pas autorisés à émettre une préférence quant au sexe de l’enfant.
  • L’ICAB exige une exclusivité envers les Philippines : de ce fait, les candidats à l’adoption ne sont pas autorisés à déposer des dossiers d’adoption dans d’autres pays. L’inscription sur les listes d’attente pour l’accueil d’un pupille de l’Etat en France reste cependant autorisée.
  • Les enfants légitimes et/ou adoptés des adoptants devront donner leur consentement à l’adoption s’ils ont plus de 10 ans.

 

III. INFORMATIONS SUR LE PROFIL DES ENFANTS  PROPOSÉS PAR LES PHILIPPINES

Il est à noter que les enfants proposés à l’adoption internationale sont majoritairement en bonne santé physique et mentale mais peuvent, toutefois, présenter les caractéristiques suivantes :

  • Enfant(s) sans filiation ou identité connues (l’histoire de(s) (l’) enfant(s) est donc totalement inconnue),
  • Enfant(s) né(s) de parents (père/mère) alcooliques, toxicomanes, etc.
  • Enfants nés de parents (père et/ou mère) présentant un retard mental,
  • Enfants nés de parents (père et/ou mère) schizophrènes,
  • Enfant(s) issu(s) d’un viol ou d’un inceste.

Lorsque les enfants sont atteints de pathologies (dénutrition, problèmes bronchiaux, respiratoires, hypotonie légère, etc.), celles-ci sont généralement curables.

 

IV. OBLIGATION DE PARTICIPER A LA JOURNÉE DE PRÉPARATION

Les candidats retenus à l’issue de l’appel à candidatures seront tenus de participer à la journée de préparation organisée à leur intention le mercredi 30 mai 2018. Une attestation de présence leur sera ensuite remise, qu’ils pourront joindre au dossier complet à transmettre aux Philippines.

Source : Agence Française de l’Adoption